Vivre en pleine conscience


Dépêches-toi ! Vite ! Vite ! On va être en retard ! Il faut se dépêcher ! Allez ! Hop !

Ne me dites pas que ce sont des mots que vous ne prononcez pas. Le week end que faites-vous ? Courses, machines, repassage, devoirs des enfants, préparation des repas pour la semaine, et j'en passe. Les matins et les soirs de vos semaines ressemblent à une véritable chorégraphie incessante entre agitations, nervosité, stress, palpitations.


Pourquoi ne pas apprendre à vivre en pleine conscience ?


Apprendre à vivre au ralenti, poser son "cerveau", amène notre organisme à souffler et à arrêter ce va et vient incessant dans la tête. N'oubliez pas, vous n'êtes pas qu'une tête et des jambes : vous êtes aussi un coeur, des émotions, un corps et il faut en prendre soin. Vivre en pleine conscience c'est apprendre le "rien" quand on a trop tendance à utiliser le "tout". C'est faire des pauses même courtes tout au long de la journée pour permettre à notre tête de se reposer pour mieux repartir après. Ce n'est pas UNE PERTE DE TEMPS bien au contraire. Combien de mes jeunes étudiants me disent "je n'ai pas le temps" et il laisse ainsi dominer le stress de plus en plus jusqu'au burn out. Alors, qu'en faisant des pauses régulières, leurs cellules se régénèreront et pourront mieux assimiler de nouvelles informations et ils seront ainsi plus performants.